Comptez-vous prochainement partir à New-York ? Cela va sans dire, c’est une destination à la mesure de toute attente, une destination de premier choix comme nous avons l’habitude de dire. Dans le Big Apple, vous allez immanquablement vous amuser !

Il est néanmoins important de prendre des précautions pour éviter que le voyage ne prenne une tournure négative. Oui, car vous n’êtes jamais très loin d’accidents éventuels. Quelques imprévus peuvent également surgir en chemin. Et souvent, ils n’arrivent que pour tout gâcher.

Les petites erreurs au départ, eux aussi, peuvent vite devenir de gros cauchemars une fois arrivée à destination. Il est donc impératif de penser à tout avant de lever le pied, au sens littéral du terme.

Prenez de la marge pour aller à l’aéroport

Imaginez ! Vous êtes là ! Très impatient d’être à New York. Mais le jour J, vous arrivez tard à l’aéroport et malheureusement vous manquez votre avion. Vous allez dire que ce genre de mésaventure n’arrive qu’aux plus insouciants, qu’il n’est pas si difficile d’arriver à l’heure.

Mais avez-vous pensé aux grèves imprévues, aux bouchons éventuels qui peuvent surgir sur la route de l’aéroport. Qui sait ! Peut-être que le jour de votre départ, la ville projettera de fermer quelques routes et d’envoyer tout le trafic justement sur celle que vous allez prendre.

Mieux vaut donc partir très à l’avance, quitte à être parano aux yeux des autres ! Et puis, si vous arrivez trop tôt l’aéroport, ce n’est pas comme si vous allez vous tourner les pouces. Il y a beaucoup de choses à faire. Vous n’avez qu’à faire les boutiques ou bien lire des magazines par exemple. Ces consignes sont également valables pour votre retour.

Imprimer ses réservations d’hôtel

Les responsables d’hôtel sont des personnes. Et en tant que telle, ils peuvent faire des erreurs, des erreurs qui risquent malheureusement de ruiner vos vacances. Plus particulièrement en haute saison, les hôtels à New York sont, pour la plupart, réservés à l’avance. Si l’on a donc manqué de réserver, ou si malheureusement on a été exclu pour une raison quelconque de la liste, il sera difficile d’en trouver sur place.

Une erreur d’enregistrement peut donc vous envoyer à une quête sans fin d’hôtel.
D’où l’importance d’imprimer ses réservations. Si d’éventuels problèmes se présentent, il vous suffit ensuite de montrer l’imprimé en guise de preuve et les choses doivent normalement se régler d’eux-mêmes.

Ainsi, vous avez l’assurance d’avoir votre chambre. Et personne ne pourra jouer à vous donner une chambre autre que celle que vous avez réservée.

Augmenter le plafond de retrait de sa carte bancaire

Le problème avec les imprévus, c’est qu’on ne peut jamais les voir venir. On a beau prévoir un budget plus que suffisant, il peut survenir des problèmes qui nous laissent totalement sans rien. Et il n’y a pas pire scénario que d’épuiser son budget en plein milieu des vacances.

Et surtout que là, on est à des milliers de kilomètres de chez soi. Pour remédier à ce genre de situation, quelques précautions s’imposent donc. Vous devez pour cela contacter à l’avance votre banque et lui demander d’augmenter le plafond de retrait de la carte bancaire que vous allez utiliser.

C’est juste pour faire face à d’éventuelles dépenses imprévues. À la limite, il est même plus avisé d’apporter plus d’une carte bancaire.

Emmener sa trousse de soin

Votre trousse de soin peut au moment le plus opportun sauver votre voyage, si ce n’est votre vie. Il est ainsi essentiel de l’apporter et de l’avoir complète. Le vol, les déplacements en voiture, le décalage horaire, le changement brusque du climat… tous ces facteurs s’accumulent pour fatiguer au plus haut point le voyageur. Et une personne fatiguée n’est jamais loin de contracter une maladie.

Votre trousse doit ainsi comporter toute sorte de médicaments : fortifiants, calmants, antidépresseurs pour certains, et puis des antibiotiques. Dès que vous sentez que vous commencez à faiblir, avalez aussi tôt quelques comprimés. Cela vous évitera de tomber malade. N’y a-t-il pas de médicaments là où vous irez ? Si ! Mais dans ce genre de situation, la réactivité est essentielle. Et puis, il est toujours préférable de privilégier les produits (médicament, produit de beauté, désinfectant) qu’on a l’habitude de consommer.